N'en jetez plus.

[ C'est en secret le corps d'une ombre qui m'enivre à contrecœur. ]

01 mai 2011

Un jour, une joie.

J'aime beaucoup quand les gens imbuvables se font rappeler à l'ordre par leur karma, presque instantanément et sous mes yeux.Cela n'arrive pas suffisamment souvent à mon goût, la punition divine obéirait plutôt au proverbe "Ne cherche pas à te venger de qui t'a fait du mal, assieds-toi au bord de la rivière et, un jour, tu verras passer son cadavre", avec lequel j'ai assez longtemps été d'accord, avant de voir la rage m'emplir de plus en plus, et de me mettre à penser que la vengeance est un plat bien plus goûtu avalé saignant.Hier,... [Lire la suite]
Posté par Daisy Rondelle à 15:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 janvier 2011

Monde de merde, je valide, toujours.

C****** L****** cite en entier la dernière chanson de Jenifer sous une de ses photos, Christophe Maé a été fait chevalier des arts et des lettres dimanche, les bobos se touchent devant "Somewhere", le dernier foutage de gueule film de Sofia Coppola, qui aurait pu s'appeler "Nowhere", "Never" ou "In your Ass" tant il ne s'y passe que couic, pas de scénario qui tienne la route, recette photographique qui fait rengaine à la longue, plans interminables à l'intérêt beaucoup trop limité pour nous être... [Lire la suite]
09 avril 2010

Help me if you can, I'm feeling down.

Non je ne veux pas... Aller voir "Tout ce qui brille", écouter Karimouche, reprendre de la quiche et un cinquième petit four, vivre en colocation, devenir vegan, regarder des films avec Catherine Jacob, respirer ta fumée de cigarette sous prétexte de ne pas être rabat-joie, être polie si je ne suis pas jolie, partir en vacances sur la Côte d'Azur, me faire une French manucure, arrêter de récupérer les prospectus sur les perrons des gens, faire semblant de m'intéresser à l'équitation ou aux écoles de commerce, porter... [Lire la suite]
03 novembre 2009

Y a des milliers de tonnes de cons qui n'iront pas se suicider.

Heureusement qu'il n'y a pas de Fête Nationale des tocards, je n'aurais jamais assez d'argent pour offrir un cadeau à tous ceux que je connais.
01 juillet 2009

J'ai cru que je ne me lancerais jamais.

- Eh les filles, il est à l'une d'entre vous ce string?- Non.- Non.- Non.- Il serait pas à Gaëlle?- Aaah peut-être, parce que Débo m'a dit que ce n'était pas le sien. Allez hop je l'accroche à la fenêtre, la propriétaire ira le récupérer.- C'est la version moderne de Cendrillon en fait, celle dont il épousera parfaitement la raie épousera le prince, justement, j'imagine la scène.- Alors toi tu dis rien pendant longtemps mais ensuite quand tu l'ouvres, l'on peut être sûr que, hein... - Hon. Regarde... Bouark. Bonjour, pour... [Lire la suite]
28 juin 2009

Quand les sujets personnels abondent et se bousculent, finalement, l'on choisit souvent de parler d'autre chose.

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:SimSun; panose-1:2 1 6 0 3 1 1 1 1 1; mso-font-alt:宋体; mso-font-charset:134; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 680460288 22 0 262145 0;} @font-face {font-family:"\@SimSun"; panose-1:2 1 6 0 3 1 1 1 1 1; mso-font-charset:134; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 680460288 22 0 262145 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal ... [Lire la suite]
Posté par Daisy Rondelle à 17:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 juin 2009

Veuillez exposer votre version des faits.

******, c'est une coïncidence, une myopie passagère, un moment d'égarement. C'est déambuler un dimanche en ville en fin d'après-midi, alors que tout est fermé, et qu'il se met à pleuvoir, passer devant un cinéma, et se dire "Tiens, je materais bien un film". Ne pas être réellement tenté par une programmation en particulier, mais choisir une séance tout de même, pourquoi pas, quitte à être entré. Se rendre compte au bout d'un quart d'heure que ce choix fut particulièrement mauvais, que les acteurs jouent très mal, que le... [Lire la suite]
20 mai 2009

Fashion, turn to the left, fashion, turn to the right.

Je n'aime pas beaucoup que l'on me considère comme une fashoin victim.Il serait évidemment totalement mensonger de dire que je me fous totalement des fringues et que j'en ai trois qui se battent en duel dans mon placard, si je prétendais cela je pourrais aussi bien enchaîner en affirmant que le pape baise des putes sans capote.J'ai énormément de vêtements, j'adore cela, c'est compulsif, pathologique, disproportionné, tout ce que vous voudrez. M'habiller selon  l'humeur du jour, jouer à incarner un personnage, exprimer un peu mon... [Lire la suite]
16 avril 2009

Je suis trop profonde, ne me tombe pas dedans, tu vas te noyer.

J'ai parfois l'impression d'être entourée par des gens qui ont tous un avis très tranché sur la psychologie. Entre ceux qui sont prêts à mettre leur sort entre les mains d'un psy, certainement parce qu'il n'en ont jamais consulté un seul, et aimeraient croire que le ou la spécialiste va résoudre tous leurs problèmes à leur place et répondre aux questions existentielles qui les hantent, ceux qui rient ouvertement de cette profession, la taxant aisément de charlatanisme éhonté, dans un jugement que l'on pourrait qualifier de manichéen,... [Lire la suite]
31 mars 2009

Je me demande.

Pourquoi certaines filles s'obstinent à porter des talons trop hauts pour elles qui les font marcher à grandes enjambées, genoux pliés beaucoup trop bas à chaque pas, en avançant la tête comme un pigeon. S'il existe des mères qui répondraient "Trop cher, fais-toi vomir, comme tout le monde" à leur boulotte de fille adolescente voulant mettre dans le charriot des courses un produit minceur miracle ou des gélules mange-graisse. Pourquoi il y a si souvent de grands miroirs sur la porte des toilettes dans les restaurants... [Lire la suite]