N'en jetez plus.

[ C'est en secret le corps d'une ombre qui m'enivre à contrecœur. ]

26 janvier 2012

I was quite impressed until I hit the floor.

Indication : Traumatisme nasal le 18 décembre 2011. Persistance de couleurs et d'un petit oedème résiduel. Résultats : Pas de lésion osseur traumatique décelable. Aération normale des sinus de la face en dehors d'un petit épaississement muqueux d'une cellule ethmoïdale postérieure droite. Les ostiums des sinus maxillaires les canaux naso-frontaux sont perméables de façon bilatérale. Déviation de la cloison nasale à gauche avec un éperon nasal. Présence de variations anatomiques exposant au risque chirurgical : - discrète... [Lire la suite]
Posté par Daisy Rondelle à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 juin 2011

I am the one who's never been your lover even in my dreams.

Une fois encore elle m'a fait faux bond, cette fille de l'air me file entre les doigts.
Posté par Daisy Rondelle à 23:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 mars 2011

I don't want to start any blasphemous rumours, but I think that God's got a sick sense of humour.

Dans un RER bondé attendu les bras chargés plus de 25 minutes, je me dis que nous sommes collés comme des Apéricubes, mais sans les questions du Trivial Pursuit pour passer le temps. Puis d'un coup je passe en narrateur omniscient ou même pas mais extérieur au récit quoi qu'il en soit et je nous mate tous de bien loin, voyant passer le hangar à bestiaux zombies sur rails, et je me demande moi-même avec la voix mentale de Depardieu : "On est pas bien là, à la fraîche, décontractés du gland ?" Et je me mets à vouloir pouffer dans la... [Lire la suite]
03 décembre 2010

Bribes, morts sots, mort aux cons, je ne fais que trépasser.

Opérationnelle, à peu près, au quatorzième café, tout va un peu moins mal dans un monde un peu moins mauvais, paraît-il, si vous me cherchez vous devriez me trouver nichée quelque part dans une écharpe géante, complètement en vrac, la tête dans le sac, je t'embrasse mon Amour à la banane et aux microbes, oui elle m'a mis la fièvre pendant des heures... La grippe.
Posté par Daisy Rondelle à 12:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 novembre 2010

Organic but not Mental.

"Il y a trop de gens à Paris, je n'aime pas sentir leurs odeurs de cuir chevelu, d'aisselles, de fesses quand ils sont sous mon nez, ou pas tant que cela, dans le métro, pouvoir compter leurs points noirs sur le nez tant ils me promiscuitent, les voir d'aussi près que si j'étais en couple avec eux tous, contempler leurs allures neurasthéniques et apathiques, je comprends les gus qui un jour pètent un plomb et qui d'un coup se mettent à canarder à tout va, au hasard des têtes de cons, quand la révolte accumulée se met soudain à... [Lire la suite]
21 octobre 2010

Joie joie joie joie.

Avez-vous déjà vu... Un processus d'embauche qui se passe bien ?6 octobre : Envoi d'un CV et d'une lettre de motivation en réponse à une annonce.7 octobre : Mail me proposant un entretien si les jours travaillés me conviennent.15 octobre : Entretien à Vincennes.19 octobre : Mail m'informant que j'ai été sélectionnée pour le poste.26 octobre : Premier jour de mon contrat.Maintenant, oui.
Posté par Daisy Rondelle à 08:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 octobre 2010

Jésus Marie Joseph.

Je me suis réveillée avec en tête la phrase "J'ai envie de faire l'amour avec une vache", c'est bizarre. Je n'ai pas rêvé de l'acte, loin s'en faut et le Dieu du Salon de l'Agriculture m'en garde, foin de scènes zoophiles rodéesques ou à base de produits laitiers et de sensations pures, j'ai simplement imaginé, encore lovée dans les brumes du sommeil, que j'avais envie de créatures femelles à grosses mamelles et au regard monoexpressif. Ce n'est pas bien différent de si j'avais cru vouloir fricoter avec Megan Fox. Ce matin... [Lire la suite]
Posté par Daisy Rondelle à 18:46 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 juin 2010

Hosto Festival, Appendicite Tour.

Posté par Daisy Rondelle à 17:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
05 juin 2010

Babillages.

C'est toujours pareil, lorsqu'il m'arrive plein de choses importantes, je les passe à la trappe et change de sujet, pour verser dans l'anecdote, passer de babiole en bricole, je ne dépèce que les détails, plutôt que de tourner autour du pot, je le pousse.Je suis traumatisée, tout à l'heure j'ai croisé un type effrayant qui ressemblait à un char à voile. Si, c'est possible, moi non plus je ne l'aurais pas cru, avant, mais là, je m'en remets difficilement. De loin, j'ai cru à un type qui faisait le kéké sur son vélo, à sa manière de se... [Lire la suite]
09 mai 2010

Patientez, une hôtesse d'accueil va prendre votre appel.

Ce n'est pas une désertion, c'est un contretemps. Une grosse série de contretemps qui n'y vont pas par quatre chemins en coupant la poire en deux avec des pincettes. Trop de contretemps tuent le contretemps, trop de trop tue le trop, trop de nouilles cassent les couilles, monde de merde, je valide, mots valises et lettre compte double. J'ai mal au ventre, à la prochaine, la clef de l'énigme en prime si l'on m'en a gratifiée.
Posté par Daisy Rondelle à 12:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,