N'en jetez plus.

[ C'est en secret le corps d'une ombre qui m'enivre à contrecœur. ]

09 octobre 2011

La gourmandise est un vilain défaut, mais il est bon d'être vilaine.

La décision

Elle avait décidé que, lorsque la pointe de ses seins tomberait plus bas que la pliure de ses coudes, la vie ne vaudrait plus la peine d'être vécue.
Elle avait décidé que jamais son ventre ne devrait faire plus de deux plis lorsqu'elle était assise sur le bord de son lit devant l'armoire à glace.
Elle avait depuis longtemps tracé une ligne imaginaire sur ses cuisses au delà de laquelle ses fesses ne devaient pas descendre.
Il y avait aussi une qualité de peau d'orange qu'elle ne tolérerait pas, une forme de petite enflure au dessus du genou également.
Elle savait, pour avoir obsessionnellement étudié la question, que tout cela n'était passible d'aucun régime, d'aucune crème, d'aucun diurétique, d'aucun sauna, d'aucun coupe-faim, d'aucun biscuit repas au son, d'aucun gant de crin. Elle savait que c'était l'âge, et l'âge était une maladie dont elle ne devait pas se remettre.
Elle avait lutté si fort, s'était tant et tant battue contre elle-même à chaque repas, à chaque sortie, à chaque envie, qu'elle ne supporterait pas ces déchéances-là. Elle ne tolérerait pas son ventre flasque, ses jous creuses, ses mollesses, c'était un désaveu qu'elle n'accepterait pas de son corps après les soins qu'elle avait eus pour lui, après autant de grillades haricots verts, après autant d'oeufs durs crudités, après autant de radis sans beurre.
Lorsque le matin arrive où, au terme d'une inspection soignée, elle dut constater que l'inacceptable était advenu, elle décida, assise nue sur le bord de son lit, les épaules basses, le dos arrondi et le ventre sorti, de se suicider. Elle opta pour l'empoisonnement pur et simple, et choisit sans hésiter le poison.
Le soir même, elle mangeait trois babas, deux éclairs, une tartelette, et buvait une demi-bouteille de champagne.

Nouvelle issue du livre Les grosses rêveuses de Paul Fournel.

Posté par Daisy Rondelle à 13:44 - La minute culturelle - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    yuhjnt

    uyhjè-ykljedhilyhtijl

    Posté par hgyilulo, 11 février 2013 à 19:58
  • aidez moi a trouve une citation qui prouve que c un vilain defaut en rapport avec le mensonge...

    Posté par audrey, 21 septembre 2013 à 14:20
  • Félicitation pour ce partage d'expérience instructif. Bye

    Posté par compost déchets , 11 avril 2014 à 14:45

Poster un commentaire