N'en jetez plus.

[ C'est en secret le corps d'une ombre qui m'enivre à contrecœur. ]

24 janvier 2011

Mi oui mi non, compètement je n'en sais rien.

tumblr_l7irsuXXU61qztqh2o1_500_large

"Tout se bouscule dans mon esprit. Tout prend des proportions inquiétantes. Je voudrais que la vie soit simple et je ne trouve pas le chemin de l'évidence. Je ne sais pas ce qui se passe en moi vraiment, mais je suis heureuse et malheureuse à la fois. Je veux une chose et son contraire. Je veux être l'unique mais je n'aime pas cette idée. Je veux que le garçon passe le bras autour de mon épaule et j'enlève le bras. Je veux qu'il me regarde et je ne supporte pas ses yeux posés sur moi. Je veux qu'il soit plus fort que moi mais je veux être la seule à décider. Je veux qu'il n'aime que moi mais je ne veux pas qu'il m'aime de cette façon-là."

Avec les garçons, de Brigitte Giraud.

Posté par Daisy Rondelle à 14:36 - La minute culturelle - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire